ICSI

L’ICSI consiste en la micro-injection d’un spermatozoïde à l’intérieur du cytoplasme de l’ovocyte. Bien que la technique soit apparue pour les cas de stérilité considérés d’origine masculine, il s’agit du procédé le plus fréquent aujourd’hui pour la fécondation des ovocytes au laboratoire.

Elle est indiquée pour tous les cas d’altération spermatique détectée dans un spermogramme et dans les cas d’une faible probabilité de fécondation, tels que : faible quantité de spermatozoïdes ayant une bonne mobilité ou une morphologie normale (oligozoospermie, asthénospermie, tératospermie, cryptospermie, nécrospermie et les combinaisons desdites pathologies) ; des cas où les spermatozoïdes ne peuvent pas être récupérés de l’éjaculation de manière facile (éjaculation rétrograde) ; en cas d’absence de spermatozoïdes dans l’éjaculation, où cette collecte doit être effectuée au niveau testiculaire ou de l’épididyme (azoospermies obstructives, vasectomies, etc.) ; des cas où les biologistes travaillent avec des échantillons congelés préalablement à un traitement de chimiothérapie ou radiothérapie, ou avec des échantillons congelés de patients souffrant d’une maladie infectieuse qui doit être traitée de manière spéciale afin d’éviter la transmission au bébé.

Outre ces cas où le problème est spermatique, l’utilisation de cette technique a été généralisée : chez de nombreux couple qui ne présentent aucune cause d’infertilité apparente chez l’homme, afin d’augmenter les taux de fécondation en général ou d’éviter les défaillances de fécondation, et dans tous les cycles qui requièrent un DPI.

icsi

Demandez un rendez-vous

J'ai lu et accepte le politique de confidentialité

Fem servir cookies pròpies i de tercers per millorar els nostres serveis mitjançant la personalització de l'accés a la nostra pàgina i l'anàlisi dels vostres hàbits de navegació. Si continueu navegant, hom considera que n'accepta el seu ús.

ACEPTAR
Aviso de cookies