Réception d’ovocytes

Réception d’ovocytes

Qu’est-ce que la réception d’ovocytes ?

La réception d’ovocytes est une technique de reproduction assistée qui permet à une femme de recevoir un don d’ovocytes dans le but que celle-ci puisse tomber enceinte. En premier lieu, il est nécessaire d’examiner attentivement l’historique médical de la femme, puis de procéder à un traitement hormonal. Une fois les ovocytes ponctionnés, ceux-ci seront inséminés dans le laboratoire avec les gamètes masculines. Les embryons obtenus seront alors transférés dans l’utérus de la femme réceptrice.

Dans quels cas le don d’ovules est-il conseillé ?

  • En cas d’échec ovarien (ménopause précoce, femmes ayant suivi des traitements de radiothérapie ou de chimiothérapie)
  • Chez des porteuses de maladies génétiques potentiellement transmissibles et ne pouvant recourir à d’autres techniques
  • Antécédents d’échecs successifs de cycles de FIV (mauvaise réponse au traitement, mauvaise qualité des ovocytes ou des embryons)

Comment est sélectionnée la donneuse d’ovocytes ?

  • Les principes généralement appliqués dans cette situation sont conformes à la législation espagnole en vigueur (LTRA en Espagne) et au décret espagnol sur la qualité et la sécurité des dons de cellules et de tissus cellulaires (RDLYT en Espagne). Ces principes sont : formalité, confidentialité (le don est anonyme) et gratuité
  • Une donneuse peut être âgée de 18 à 34 ans et doit être en bonne santé physique et psychologique, ainsi que manifester l’envie d’aider d’autres femmes.
  • Il convient de procéder à un examen complet, afin de déterminer l’état de santé physique et psychologique et s’assurer que la donneuse ne souffre pas de maladies génétiques, héréditaires ou d’infections transmissibles.
  • Historique clinique détaillé aussi bien au niveau familial que personnel. Le screening génétique familial permet de savoir si des maladies polygéniques ou multifactorielles touchent la donneuse et/ou sa famille.
  • Examen physique et gynécologique
  • Échographie trans-vaginale afin de vérifier la normalité et de décompter le nombre de follicules antraux
  • Analyses du sang, y compris profil sérologique
  • Test et entretien personnel afin d’évaluer l’état psychologique
  • Examen génétique (link) . À ce moment du processus, le centre peut demander un screening des maladies récessives à la donneuse.
  • La législation appliquée par l’équipe technique permettra de déterminer au mieux la similitude physique et immunologique avec réceptrice.

Comment se passe le traitement ?

La femme recevant le don devra suivre un traitement pour préparer l’endomètre au transfert embryonnaire. Pour cela, on aura recours à un traitement hormonal ainsi qu’à des patchs transdermiques, sur une durée de 2 à 3 semaines, période au cours de laquelle on procèdera à des contrôles échographiques afin de suivre l’évolution de l’endomètre.

Par la suite, l’endomètre atteindra la valeur souhaitée et on procèdera à la ponction et à la collecte des ovocytes de la donneuse, puis à la fécondation et au transfert embryonnaire.

Quelle est la probabilité de grossesse ?

Il s’agit d’une technique ayant un taux de gestation élevé (link). Il s’agit d’une technique ayant un taux de gestation élevé

À quelles informations la donneuse a-t-elle accès ?

La législation espagnole considère le don de gamètes comme anonyme et volontaire. Ainsi, le centre ne peut pas révéler de l’identité de la donneuse. Toutefois, conformément à la loi, il est possible de communiquer des informations concernant l’âge, le groupe sanguin et les caractéristiques physiques.

Demandez un rendez-vous

J'ai lu et accepte le politique de confidentialité

Fem servir cookies pròpies i de tercers per millorar els nostres serveis mitjançant la personalització de l'accés a la nostra pàgina i l'anàlisi dels vostres hàbits de navegació. Si continueu navegant, hom considera que n'accepta el seu ús.

ACEPTAR
Aviso de cookies